Yaourt périmé !

Il y a quelques années, bien avant de se faire dénoyauter le cerveau par TF1, Pascal Bataille et Laurent Fontaine avaient publié Le Guide de l’emmerdeur, qui fit quelques remous et contribua à l’entame de leur si lucrative et nauséabonde carrière dans les médias. A l’époque, il s’agissait de répertorier toutes les failles législatives et autres jurisprudences mesquines pour permettre à des petits malins n’ayant rien d’autre à foutre de jouer avec les nerfs de leurs contemporains: fonctionnaires, commerçants, chauffeurs de taxi et autres cibles privilégiées de la casse-couillerie ordinaire. On y apprenait notamment qu’il était possible, dans un supermarché ou chez l’Arabe du coin, de n’acheter qu’un yaourt sur un pack de quatre, donc de procéder à un acte de vandalisme tout à fait toléré. Aujourd’hui, Bataille et Fontaine animent les lundis dans le poste des émissions yaourts (Yapaphoto, Yaquelavéritéquicompte) qui servent surtout à faire tapisserie en attendant la pub – pour des yaourts, notamment-, mais les deux ex-emmerdeurs se gardent bien désormais d’appeler au caviardage des produits dont ils sont devenus les camelots. Ce qu’ils s’emploient à minutieusement rendre sécable, à présent, c’est la dignité humaine, la misère des gens, dans un dispositif qui tient à la fois du peep-show, du confessionnal et du bureau de juge.

A propos de Y’a que la vérité qui compte, à vrai dire, y’a pas de quoi s’énerver, à moins de nourrir encore la moindre illusion sur Louvin, Le Lay et toute la bande de malfrats dont les deux nigauds animateurs. Ils ne sont finalement que les porte-flingues. Et revanche, on peut ressortir Le Guide de l’emmerdeur et prévenir le consommateur que la loi autorise tout à fait à retirer TF1 du pack des chaînes avant de passer à la caisse. Certes, il s’agit d’une bataille vaine qui consiste à dire « Fontaine, je ne boirai pas de ton eau croupie », mais le geste n’est pas moins salutaire et hygiénique que le tri des ordures ménagères.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.