Focus sur Bernard Rousseau

Depuis que le numérique s’est démocratisé, Bernard Rousseau s’est pris de passion pour le montage et la retouche sur Photoshop. Il nous a envoyé plusieurs séries d’images sur le thème  » avant-après ». Parmi celles-ci, c’est cette, apparition du diable qui a tenté le jury. « Je tiens à préciser que j’ai eu l’idée avant la pub pour la voitlire Fiat. Ce diable je l’ai dessiné sur une feuille blanche, je l’ai pris en photo et fait numériser. Ensuite je l’ai intégré via un calque sous Photoshop. En prise de vue, je travaille avec un Canon EOS-5 argentique chargé de film diapo Elite Chrome. Je n’ai pas de scanner, je donne mes diapos à un comptoir de travaux photo qui scanne à ma place en haute résolution. C’est amusant en noir et blanc je reste assez puriste, je n’aime pas trop les photos montages mais en couleur, je m’éclate!

A force de travail, je maîtrise bien Photoshop à présent mais pour la partie informatique c’est mon fils qui s’en occupe car il est informaticien ». Bernard et les deux autres photographes dont les images sont présentées sur cette page, gagnent un graveur DVD 8x et dix DVD Scratchproof TDK.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.