Controverses sur les substances contenues dans la cigarette électronique

La cigarette électronique est un dispositif émettant de la vapeur artificielle. Cette vapeur est produite grâce au chauffage de la recharge pour e-cigarette. Les substances délivrées par l’e-cigarette ne sont pourtant pas annoncées par les fabricants. Qu’en est-il vraiment ?

Des points à éclaircir

ecigL’industrie de la cigarette électronique s’est développée fortement ces dernières années. Le nombre de vapoteurs et de lecteurs de Vapofil.fr a augmenté considérablement pour dépasser le million en un temps très court. Ce phénomène s’explique par sa recommandation en tant que remède efficace contre le tabagisme. Les fumeurs la choisissent facilement sans se demander sur son effet réel sur la santé. Les fabricants de leur côté ne communiquent aucune information sur les substances contenues dans ce type de cigarette. L’insuffisance de contrôle de qualité et d’analyse sur les cigarettes électronique pose des problèmes majeurs sur la détermination des éléments qu’elles émettent. Il n’existe ainsi que très peu de données informant les effets du vapotage à long terme. Les chercheurs n’ont commencé à se pencher sur la question que depuis très peu de temps. Leurs études ont permis d’en savoir plus sur les substances diffusées par l’e-cigarette.

Des résultats discutables

Les résultats des études sur les effets de l’e-cigarette sur la santé sont devenus source de controverses. Les idées se partagent qu’il est difficile de savoir lesquelles sont à suivre. Certains scientifiques avancent que l’e-cigarette présente des risques pour la santé alors que des médecins la préconisent pour le sevrage tabagique. Une situation qui met les consommateurs dans la confusion totale. Les conclusions de certaines études laissent planer encore plus le doute. Une étude a permis de déterminer que l’usage de la cigarette électronique aurait des effets physiologiques immédiats sur les poumons, un fait comparable aux effets de la cigarette traditionnelle. Ce résultat est pourtant discutable. Il ne suffit d’ailleurs pas à lui seul de prouver que l’usage de l’e-cigarette est dangereux pour la santé.

Les minces données sur la santé

santé sur la ecigLes études menées sur des vapoteurs ont permis de déterminer que l’usage de l’e-cigarette diminue de manière significative les symptômes de manque et l’envie de fumer. Le vapotage ne cause aucune augmentation du taux de la nicotine dans le plasma et n’a aucun effet sur les pulsations cardiaques, contrairement aux cigarettes classiques. Il faut tout de même se montrer prudent parce que l’étude a été menée auprès d’un petit nombre de vapoteurs. Les données sur l’effet de la cigarette électronique sur la santé sont encore insuffisantes. Il est encore trop tôt pour se prononcer sur la question de la dangerosité ou non de la consommation chronique de ce dispositif de substitution. Des recherches rigoureuses et approfondies sont nécessaires pour prouver ses méfaits sur la santé ou son efficacité sur l’arrêt du tabagisme. Tout reste à prouver.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.